Les températures plus poussées peuvent augmenter le risque de crise cardiaque

Scientific Developments/Breakthroughs

Un temps plus chaud peut augmenter les chances de personnes souffrant de crises cardiaques, selon une nouvelle étude. Les recherches de l'Université de Lund ont évalué les données de plus de 280 000 patients suédois sur une période de 16 ans dans ce qui a été décrit comme la plus grande étude jamais réalisée pour enquêter sur l'association entre l'incidence de crise cardiaque et les conditions météorologiques telles que la température de l'air, la durée du soleil, les précipitations et pression de l'air. Il a été démontré que le nombre moyen de crises cardiaques par jour était significativement plus élevé pendant les températures plus froides, une tendance qui était uniforme dans les régions de soins de santé. Au jour le jour, cela s'est traduit par quatre autres crises cardiaques en Suède lorsque la température quotidienne moyenne était inférieure à zéro degré C, par rapport à ce qui était supérieur à dix degrés. Le Dr Moman Mohammad du département de cardiologie de l'Université de Lund a déclaré: «Les résultats ont été les mêmes dans un large éventail de sous-groupes de patients, et aux niveaux national et régional, ce qui suggère que la température de l'air est un déclencheur d'une crise cardiaque». Cependant, on a également noté qu'il pourrait y avoir d'autres facteurs contributifs, y compris le fait que les infections des voies respiratoires et les facteurs de risque connus pour la crise cardiaque sont plus fréquents en hiver, ainsi que le fait que beaucoup de personnes ont moins d'activité physique et mangent Plus pendant les mois les plus froids. Avec plus de 20 ans d'expérience sur le marché des sciences, chez Zenopa nous avons les connaissances, les compétences et l'expertise nécessaires pour trouver le bon travail pour vous. Pour en savoir plus sur les rôles scientifiques actuels que nous avons disponibles, vous pouvez rechercher les derniers rôles d'emploi, enregistrer vos coordonnées ou contacter l'équipe aujourd'hui.

“Une nouvelle étude a indiqué que la température de l'air est un déclencheur externe de crise cardiaque, le nombre d'incidents étant nettement plus élevé pendant les mois d'hiver.“
See all the latest jobs in Science
Retour aux nouvelles

Tags