Novartis et le nouveau médicament contre le cancer biosimilaire de Sandoz acceptés pour examen par l'UE

Pharmaceutical Company Product News

Novartis et Sandoz ont annoncé que leur nouveau traitement contre le cancer biosimilaire, le pegfilgrastim, a été accepté pour un examen réglementaire européen. L'Agence européenne des médicaments a accepté la demande d'autorisation de mise sur le marché des médicaments pour le pegfilgrastim biosimilaire, un nouvel équivalent abordable du médicament anticancéreux de marque Ngenasta d'Amgen. Un ensemble complet de données a démontré que le pegfilgrastim biosimilaire correspond au médicament de référence en termes d'innocuité, d'efficacité et de qualité dans le traitement du cancer du sein, mais à un coût beaucoup plus bas. Le pegfilgrastim est une version à action prolongée d'un autre médicament en oncologie, le filgrastim, pour lequel Sandoz est le principal fournisseur européen. Le Dr Mark Levick, responsable mondial du développement des produits biopharmaceutiques chez Sandoz, a déclaré: «Notre objectif est d'améliorer l'accès des patients aux médicaments biologiques importants et l'acceptation par l'Agence européenne des médicaments de notre biosimilaire pegfilgrastim est un pas en avant. Sandoz s'impose comme un leader mondial dans le domaine des biosimilaires, avec des produits de ce type commercialisés dans le monde entier, ainsi que trois biosimilaires proposés en Europe: le pegfilgrastim, l'adalimumab et l'infliximab. Avec plus de 20 ans d'expérience sur le marché pharmaceutique, Zenopa possède les connaissances, les compétences et l'expertise pour vous aider à trouver le bon emploi. Pour en savoir plus sur les rôles pharmaceutiques actuels dont nous disposons, vous pouvez rechercher les derniers postes, enregistrer vos coordonnées ou contacter l'équipe dès aujourd'hui.

“Novartis et le nouveau pegfilgrastim biosimilaire de Sandoz ont été acceptés par l'Agence européenne des médicaments pour un examen réglementaire.“
See all the latest jobs in Pharmaceutical
Retour aux nouvelles