Réalité augmentée et robotique se combinent dans un nouveau projet de formation médicale

Service Engineering

Un nouveau projet de recherche appelé RoboPatient a été lancé sous la direction du Dr Thrishantha Nanayakkara, lecteur en ingénierie de conception et robotique à la Dyson School of Design Engineering de l'Imperial College. Le projet utilisera la réalité augmentée et la robotique pour améliorer la formation des étudiants en médecine à l'utilisation des examens physiques pour évaluer l'état des organes de l'abdomen et pour constituer une archive des techniques suggérées et de leur taux de réussite probable dans divers cas. Les chercheurs ont mis au point un prototype de patient robotique utilisant du caoutchouc de silicone pour simuler des tissus mous présentant divers symptômes, tels que des organes enflés ou des nodules durs. Des capteurs intégrés aux pseudo-organes enregistrent la pression appliquée lors d'un examen et le temps nécessaire pour obtenir un diagnostic. Un modèle tissulaire à éléments finis permet l'affichage visuel des données du capteur. Ils travaillent également sur l'utilisation de la réalité augmentée pour simuler les expressions faciales afin d'indiquer le moment où le patient ressent de la douleur. À terme, les données accumulées faciliteront la création d’un modèle probabiliste permettant d’indiquer les techniques les plus susceptibles de réussir dans une situation donnée. Le Dr Nanayakkara et son équipe espèrent avoir bientôt une première version du module de formation en action dans un environnement clinique, suivie de versions plus perfectionnées d'ici la fin du projet en 2020.

“Un nouveau projet de recherche appelé RoboPatient utilisera la réalité augmentée et la robotique pour améliorer la formation des étudiants en médecine.“
Retour aux nouvelles