Des capteurs autocollants détectent les composés dans la sueur

Service Engineering

Des capteurs ont été développés par l’Université de Californie à Berkeley dans le cadre d’une étude visant à déterminer quels indicateurs de santé peuvent être déterminés en analysant la composition de la sueur. Les capteurs contiennent un fin tube en spirale qui évacue la transpiration de la peau vers les capteurs qui détectent les ions potassium et sodium et les composés de glucose. Il surveille également le taux de transpiration et peut détecter et mesurer les électrolytes et les métabolites dans la sueur. «En utilisant cet appareil portable, nous pouvons désormais collecter en continu des données sur différentes parties du corps, où nous pourrons observer les changements dynamiques et pouvoir estimer la perte de fluide corporel», a déclaré Hnin Yin Yin Nyein, étudiant diplômé en sciences des matériaux et en ingénierie. Les capteurs sont fabriqués à l’aide d’un simple processus d’impression rouleau à rouleau similaire à une sérigraphie, ce qui les rend faciles à produire. «La technologie rouleau-rouleau offre des avantages significatifs lors du test des dispositifs», a déclaré Jussi Hiltunen du Centre de recherche technique VTT de Finlande, partenaire du projet. «Une fabrication à plus grande échelle a démontré le potentiel d’application du concept de détection dans des applications pratiques». L’équipe estime que les meilleurs résultats sont obtenus lorsque plusieurs des capteurs sont placés simultanément sur différentes parties du corps.

“Des capteurs autocollants détectent les composés dans la sueur.“
Retour aux nouvelles