Un capteur électromécanique pourrait faciliter la surveillance des plaies en temps réel

Service Engineering

Des chercheurs du laboratoire de biocapteurs intimement bio-intégrés de l’Université de Binghamton ont mis au point un capteur électromécanique portable à maille ouverte, similaire à la conception structurelle de la peau. Il possède des câbles de détection en or capables de refléter l'élasticité de la peau et pouvant contrôler l'oxygène et le lactate présents sur la peau. Cette évolution pourrait faciliter la surveillance en temps réel des plaies. Les chercheurs espèrent pouvoir un jour mettre au point un nouveau capteur plus perfectionné qui sera assimilé aux organes internes afin de mieux comprendre les maladies qui affectent le corps humain. Matthew Brown, étudiant au doctorat à l’Université de Binghamton, a déclaré: «Nous espérons que ces capteurs et ces travaux d’ingénierie pourront aider à faire progresser les applications de soins de santé et fournir une meilleure compréhension quantitative de la progression de la maladie, du traitement des plaies, de la santé, de la surveillance de la condition physique, etc. Nous nous concentrons sur le développement de plates-formes de nouvelle génération pouvant intégrer des tissus biologiques… Nous nous sommes montrés très intéressés par une évaluation sur site en temps réel des progrès de la guérison des plaies dans un avenir proche. Le lactate et l'oxygène sont des biomarqueurs essentiels pour accéder à la progression de la cicatrisation des plaies. »Ahyeon Koh, professeur associé en génie biomédical, a déclaré:« La plate-forme de capteurs structurés par bio-mimétisme permet un transfert de masse libre entre le tissu biologique et l'électronique bio-interfacée. Par conséquent, ce système de détection intimement bio-intégré est capable de déterminer des événements biochimiques critiques tout en étant invisible pour le système biologique ou ne provoquant pas de réponse inflammatoire.

“Un capteur électromécanique pourrait faciliter la surveillance des plaies en temps réel“
Retour aux nouvelles